Section STMG Lycée Emiland Gauthey

En formation initiale ou en alternance, un parcours de formation garanti

Article

Article précédent

Catégorie : Economie et droit
Journal : TV5 Monde

Pratiques anticoncurrentielles: Orange et SFR lourdement condamnés

L'Autorité de la concurrence a sanctionné jeudi les opérateurs Orange et SFR pour pratiques anticoncurrentielles sur le marché de la téléphonie mobile, les condamnant respectivement à 117,5 et 65,7 millions d'euros d'amende, a-t-elle annoncé à la presse.

L'Autorité de la concurrence a sanctionné jeudi les opérateurs Orange et SFR pour pratiques anticoncurrentielles sur le marché de la téléphonie mobile, les condamnant respectivement à 117,5 et 65,7 millions d'euros d'amende, a-t-elle annoncé à la presse.

Orange a immédiatement annoncé par un communiqué qu'il allait déposer un recours contre la sanction de l'Autorité de la concurrence.

Orange "exercera évidemment ses recours devant les autorités judiciaires contre cette décision" de l'autorité, indique le communiqué.

Cette sanction intervient à la suite d'une plainte de Bouygues Telecom en 2006.

A l'époque, le troisième opérateur, plus petit que ses deux concurrents, n'avait pas été en mesure de répliquer à leurs offres spéciales, qui proposaient par exemple des "numéros cadeaux" permettant d'appeler en illimité trois interlocuteurs abonnés au même opérateur.

Cette pratique, dite de "club" ou de "tribu", aurait permis à Orange et SFR de fidéliser sur le long terme, parfois pendant plusieurs années, les consommateurs. Un abonné encourageait ainsi les membres de sa famille et ses amis à souscrire le même forfait que lui pour économiser sur les communications.

"Orange et SFR ont commercialisé, essentiellement entre 2005 et 2008, des offres donnant la possibilité d'appeler en illimité uniquement au sein de leurs réseaux", a résumé l'autorité.

Le président de l'Autorité de la concurrence, Bruno Lasserre, a indiqué que l'amende sera versée "à l'Etat. Mais cela m'étonnerait que l'affaire en reste là. Bouygues Telecom va demander réparation", a-t-il estimé.

De son côté, SFR a indiqué à l'AFP "prendre acte de la décision rendue ce jour, et rappelle que cette affaire concerne des faits datant de plus de 7 ans".

"Nous examinons actuellement les suites à donner", a indiqué l'opérateur.

© 2012 AFP

Cet article a été vu 3039 fois

Afficher l'article pour une impression :
normale     agrandissement des images


José ACEITUNO - Section STMG Lycée Emiland Gauthey © 2009-2018
8 rue de la Glacière - BP 113 - 71321 Chalon-sur-Saône Cedex
Tél : 03 85 43 08 43 - Fax : 03 85 41 18 35
Mentions légales
  • Octobre 2020  S.43

    L M M J V S D
          1 2 3 4
    5 6 7 8 9 10 11
    12 13 14 15 16 17 18
    19 20 21 22 23 24 25
    26 27 28 29 30 31  
  • Applications











  • Office online

    Office online


















  • Utilisateur

    Utilisateur

    Vous n'êtes pas connecté
  • Jeux sérieux


  • PGI et GRC

  • e-commerce


  • Plan du site